Vous avez dit "psys" ?

Je suis psychologue clinicienne et psychothérapeute, titulaire d’un master II en psychologie et psychopathologie clinique spécialité clinique du somatique . J’ai suivi mon cursus initial à l’université lumière Lyon II.        

Je suis également hypnothérapeute, formée à l'hypnose Ericksonnienne au sein de l'Institut Milton H. Erickson du Rhône (IMHER)     

Parallèlement, j'effectue un travail de supervision professionnelle auprès d'une psychologue clinicienne  ainsi qu'une supervision personnelle tout au long de l'année.

mon numéro  ADELI : 69 93 2201 2

Qu'est-ce que le numéro ADELI ? ADELI signifie Automatisation DEs LIstes. C’est un système d’information national sur les professionnels relevant du code de la santé publique, du code de l’action sociale et des familles et des personnes autorisées à faire usage du titre de psychologue, d’ostéopathe, de psychothérapeute ou de chiropracteur. Un numéro ADELI est attribué à tous les praticiens salariés ou libéraux et leur sert de numéro de référence. Le numéro ADELI figure sur la Carte de professionnel de santé (CPS) pour des professionnels relevant du code de la santé publique.

+ d'infos sur le site de l'ARS

Comment choisir son psychologue ?

Il apparaît souvent difficile de choisir un(e) psychologue. Voici quelques éléments qui peuvent faciliter votre choix :

 

- Comme c'est le cas pour d'autres professionnels, vos amis et connaissances peuvent être utiles en vous recommandant un psychologue qu'ils connaissent. Assurez-vous que la personne recommandée possède bien le titre de psychologue auprès de l'ARS

 

-  Votre médecin peut également vous indiquer un psychologue.

Parmi les questions que vous pouvez vous poser avant de vous décider :

- Homme ou femme ?  pour certaines personnes, c'est déterminant, pour d'autres moins ou pas du tout. Mais si vous savez que vous ne pourrez pas vous livrer à une femme ou à un homme, autant être bienveillant(e) avec vous-même.

 

- Le prix de la séance : qui tourne en moyenne autour des 60 euros. Il existe des solutions de soin gratuites, dans les CMP (centre médico-psychologique) et autres structures publiques ( antennes ados, certains SESSAD, associations, mission locale... ) 

La question du psy "qui parle ou pas" : C'est quelque chose qui semble important pour beaucoup de patients. En ce qui me concerne, je fais partie des psys qui parlent lorsque c'est nécessaire. Le psy n'est pas un conseiller, il n'est pas là pour dire comment vivre, pour prendre les décisions à votre place, mais bien pour vous aider à identifier vos désirs. Toujours est-il qu'il est bon d'interroger votre thérapeute en amont, sur la façon dont se déroulent ses séances. 

voici un article pouvant vous intéresser avant de consulter "les 6 grands principes à connaitre avant de consulter un psychologue" 

Quelle différence entre tous ces "psys" ?

- Le PSYCHOLOGUE possède une formation universitaire spécialisée en psychologie (niveau bac +5 minimum). Cette formation est centrée sur la compréhension du comportement humain et ont suivi des stages supervisés au cours de leurs études sur la capacité à être attentifs aux difficultés d'autrui. Le psychologue peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou différents aspects de la personnalité de son patient. Le titre de psychologue est protégé, ce qui veut dire que tous les psychologues doivent avoir une licence et un master II avec un stage professionnel, toujours dans la filière psychologie. Le psychologue est soumis au Code de déontologie de sa profession. 

 

Il existe plusieurs titres de psychologue:( liste non exhaustive)

- Le psychologue scolaire qui est plus attentif aux problématiques de l’apprentissage

- Le psychologue du travail qui se préoccupe de l’organisation et du bien-être au sein de l’entreprise 

- Le neuropsychologue-psychologue qui étudie les relations entre les phénomènes psychologiques cognitifs émotionnels et la physiologie du cerveau.

- Le psychologue social est spécialisé dans tout ce qui touche aux comportements humains et aux facteurs psychologiques qui peuvent affecter notre environnement social.

 

- Le psychologue clinicien s’intéresse à l’individu, à l’être humain en tant qu’il existe comme un être unique ayant son histoire personnelle et vivant dans une situation ne pouvant être assimilée à aucune autre. Le psychologue clinicien a suivi des stages supervisés au cours de ses études, sur la capacité à être attentif aux difficultés d'autrui. Sa spécialité étant la vie psychique de l'être humain, le psychologue clinicien peut exercer sur différents lieux avec différents âges: hôpitaux, entreprises, secteur social, scolaire, carcéral... 

- Le PSYCHIATRE est un médecin spécialiste comme le cardiologue ou le chirurgien. De par sa formation, il est spécialisé dans le traitement des troubles mentaux. Parce qu'il est médecin, le psychiatre peut prescrire des médicaments. En France, l'exercice de la psychiatrie est protégé, ce qui veut dire que tous les psychiatres doivent être des médecins spécialistes membres de l'Ordre des médecins.

 

- Le PSYCHANALYSTE utilise une des approches en psychothérapie, la psychanalyse, inventée par Sigmund Freud. Il s'agit presque toujours d'un psychiatre ou d'un psychologue qui a suivi une formation spécialisée en psychanalyse. Les psychanalystes ne disposent pas d'un diplôme d'Etat. Lorsque l'on entre en "analyse", il faut savoir que l'on démarre un processus de plusieurs années, durant lesquelles on est sur le fameux divan. Il ne s'agit pas d'un échange, mais vraiment d'une introspection personnelle, que le psychanalyste va accompagner, la plupart du temps en silence. 

- Le PSYCHOTHÉRAPEUTE offre des services de psychothérapie utilisant différents techniques (Bioénergie, gestalt-thérapie, thérapie cognitive et comportementale (TCC), psychodrame, thérapie analytique…) Les techniques de psychothérapie sont nombreuses, la plus célèbre étant la psychanalyse. En fonction du courant auquel il se rattache, le praticien utilise l’une de ces méthodes pour vous aider à comprendre et résoudre vos troubles. Il peut agir sur vos symptômes en travaillant sur votre comportement à l’aide d’exercices, ou bien vous guider dans l’exploration de votre inconscient. Les consultations se déroulent sous différentes formes : seul ou en groupe, en séminaire, en face à face, assis, allongé… N’étant pas médecin, le psychothérapeute n’est pas habilité à prescrire des médicaments. le titre de psychothérapeute est désormais protégé depuis 2012. Il n'est délivré qu'après avoir validé une formation théorique (400h) et pratique (5 mois de stage) délivrée par une université. Les psychologues, les psychanalystes membres d'une association reconnue, et les médecins ont donc le titre automatiquement (sur leur demande auprès de leur ARS).

- Le PSYCHOPRATICIEN a fait son apparition, certains professionnels estimant que celle de psychothérapeute avait été vidée de son sens au moment de sa reconnaissance par l'Etat. Ce titre n'est pas reconnue par l'Etat et dépend de la qualité de la formation. Les psychopraticiens ont suivi une formation à une méthode (gestalt-thérapie, analyse transactionnelle, EMDR, programmation neurolinguistique, pleine conscience... ) et sont accrédités par une commission nationale de pairs.  

LES AUTRES "PSYS" ( psychosomatothérapeute, thérapeute, expert, coach en développement personnel ...) ne sont pas soumis à un code de déontologie, ni à une formation avec un titre protégé: soyez donc prudent(e) auprès de ces personnes car il n'y a aucune garantie du respect de votre vie psychique. 

Approche analytique ou comportementale ?

Reste la question de l'approche analytique versus comportementaliste (les thérapies cognitivo-comportementales (TCC)), qui clive en général certains professionnels, même si, ces querelles de chapelles sont souvent le fait d'anciens clivages, les thérapeutes préférant voir dans ces différentes écoles des méthodes complémentaires. Pour des problèmes comme les phobies ou les crises d'angoisse, les TCC présentent l'intérêt de faire disparaître ou d'atténuer rapidement les symptômes. L'analyse ou la psychothérapie analytique sont des démarches plus au long cours, qui permettent quant à elles de trouver le sens de ces symptômes. Parfois, utiliser les 2 approches peuvent être la bonne solution.

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook

© 2017 by Atelier Mady 06 75 89 22 52 ateliermady@gmail.com -  Crédits photos Flickr